image
© Berlinale

Faux départ, vrai (beau) jury

La Berlinale s’ouvrait jeudi soir avec la projection en première mondiale de Nobody Wants the Night, une très pesante coproduction de l’Espagnole Isabel Coixet (My Life Without Me). Sur une note beaucoup plus légère, la conférence de presse du jury présidé par l’Américain Darren Aronofsky (Requiem for a Dream, Black Swan, Noah) a marqué pour la presse le coup d'envoi officiel de cette 65e édition.

image
© Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

Martine Mauroy, batailleuse de l’ombre

La Régie du cinéma et la Société Saint-Jean Baptiste remettaient hier à Martine Mauroy le Prix André-Guérin, soulignant ainsi la contribution exceptionnelle au monde du cinéma de cette batailleuse de l’ombre, qui dirige L’Association des cinémas parallèles du Québec (ACPQ) depuis trois décennies.

Sur la photo: Maxime Laporte (président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal), Martine Mauroy et Ann Champoux (présidente de la Régie du cinéma)

image
© HBO Canada

Avant l'équinoxe: les 10 événements qui ont fait l'été

Avons-nous eu un bel été? À l'heure où sonne l'équinoxe, retour sur les dix événements marquants de la saison chaude.

image
© Métropole Fils Distribution

Love Is Strange ou Le temps de l'amour

Deux ans après le formidable Keep the Lights On, l'Américain Ira Schs se surpasse avec Love Is Strange, odyssée initiatique d'un vieux couple gay dans un Manhattan déserté par Woody Allen.